L

e deuxième outil de Bordeaux dans le cadre de sa politique de développement économique réside dans sa capacité à accompagner les projets d’implantation et de développement des entreprises. Nous nous appuyons à cet effet notamment sur l’agence de développement économique Bordeaux Gironde Investissement, dont je suis administratrice, et de sa marque Invest in Bordeaux, qui nous permet de développer des stratégies de marketing économique du territoire. BGI, en collaboration avec les services de la Ville, a ainsi accompagné en 2015 72 entreprises dans leur implantation, extension ou relocation.

Ce sont plus de 1 400 emplois qui seront doivent être créés par ces entreprises d’ici à trois ans. Je tiens à souligner l’exceptionnelle efficacité de BGI en 2015, avec un nombre d’implantations d’entreprises en progrès de 50 % par rapport à 2014 : c’est une dynamique que nous comptons bien prolonger pour les prochaines années.

L’évolution de Regaz, dont je suis la Présidente, répond quant à elle aux changements du cadre légal ainsi qu’au souci de mieux répartir la charge financière du premier fournisseur d’énergie de Bordeaux. J’ai ainsi inscrit ma présidence dans un objectif d’amélioration de la gestion de l’argent public et ai dans cette perspective décidé de redistribuer à l’actionnaire – la collectivité de la Ville de Bordeaux, c’est-à-dire les citoyens – 10 M€ de réserves ; la Ville recevra en outre 20 M€ de produits de cession à la Métropole.

Faire rayonner Bordeaux

Le développement économique de Bordeaux exige également une ambitieuse politique de rayonnement mettant en avant l’excellence de notre territoire. À ce titre, nous avons organisé ou soutenu de nombreuses opérations et manifestations contribuant à la renommée de notre territoire. La première d’entre elles a été le 22e Congrès Mondial des Transports Intelligents (ITS), qui s’est

tenu au Parc des Expositions et au Palais des Congrès en octobre 2015, et qui a attiré plus de 10 000 visiteurs, 3 500 congressistes en provenance d’une centaine de pays, et 300 exposants pendant 5 jours. Ce Congrès a par ailleurs permis de manifester l’excellence de notre politique des transports et de la mobilité, fondement de l’attractivité économique de la Métropole grâce au travail de Michel LABARDIN, Vice-Président de la Métropole en charge des Transports de demain.

La récente tenue des Rencontres internationales du Forum d’Avignon, sur le thème précisément de l’entrepreneuriat culturel – et la remise du Prix de la start-up culturelle à l’entreprise bordelaise Jamshake – a également montré que la culture était un levier économique exceptionnel pour Bordeaux.

Nous avons soutenu bien d’autres manifestations qui toutes participent à la mise en valeur de l’excellence bordelaise : à l’exemple de l’ADS UAV Show pour les drones, pour lequel la Métropole donnera une subvention de 65 K€ en 2016, du Jumping et de la fête du Cheval, de Bordeaux So Good ou encore du Decastar (athlétisme, 55 K€) d’Innov’Pro (10 K€) ou d’Invest in photonics (35 K€), ou encore de la Vinexpo.

Perspectives d’avenir

Je conduis avec les services de la Ville, BGI, la CCI et d’autres importants acteurs économiques de notre territoire comme l’aéroport ou l’Université, un travail dans le cadre de la Mission Bordeaux Attractivité afin de renouveler notre stratégie de marketing économique. Nous présenterons les résultats de nos travaux en juin prochain. Notre politique d’attractivité représentera un effort financier de 200 K€ en 2016.

Je mène en parallèle à la Métropole un travail de redéfinition de notre stratégie économique, afin d’intégrer la métropolisation et l’ensemble des communes dans la définition du futur visage que Bordeaux offrira au monde économique.

Ce travail adaptera aux réalités métropolitaines les grands axes de stratégie économique que j’ai initiés à la Ville :

  • une démarche partenariale et partagée, où les entreprises soient au cœur du réacteur, et avec également un important travail de partage de la gouvernance avec les grands acteurs de notre écosystème entrepreneurial,
  • une offre d’accueil cohérente et lisible pour les entreprises et les investisseurs,
  • des politiques de l’emploi au service de l’inclusion la plus vaste dans le marché du travail.
Recent Posts