J

‘ai été interrogée par BFM Business au sujet d’une étude menée par CadrEmploi selon laquelle 56% des cadres franciliens se disent prêts à venir travailler à Bordeaux.

Cette attractivité, si elle est une fierté, n’est pas un hasard : c’est le fruit d’une politique de transformation de la ville menée par Alain Juppé et ses équipes, c’est aussi le fruit d’une politique de facilitation visant simplement à donner aux acteurs les moyens d’agir, de créer, d’innover. Bordeaux est une ville où il fait bon vivre, où il fait bon travailler.

Aujourd’hui, Bordeaux possède l’un des taux de création d’entreprises les plus élevés en France, notamment dans des secteurs de pointe tels que l’aéronautique (ouverture des nouveaux bâtiments de Dassault Falcon Service et du Campus Thalès Aibone, fin 2016), les lasers et la santé, auxquels s’ajoutent des projets de grande envergure dont Bordeaux Euratlantique, plus gros programme d’aménagement urbain engagé en France, est le meilleur exemple. L’innovation n’est pas en reste, Bordeaux Métropole ayant reçu le label French Tech et tout fait pour le valoriser aux côtés des start-ups du territoire.

Désormais, forte de l’accueil de 10.000 nouveaux bordelais chaque année et de l’ouverture prochaine de la ligne LGV qui mettra Paris à deux heures de Bordeaux, notre ville est résolument tournée vers l’avenir.

Recent Posts