D

ans cette terre d’Aude historiquement ancrée à gauche, la candidate de la droite aux élections législatives dans la 1re circonscription Miren de Lorgeril veut croire en ses chances de victoire. Elle a reçu hier le soutien de Virginie Calmels, présidente de DroiteLib. «je trouve qu’il y a beaucoup de similitudes dans nos parcours. Un engagement politique récent, un passé comme chef d’entreprise. Avec DroiteLib, nous voulions fédérer ce type de profil, de personnalités de la société civile, libéraux et progressistes, et qui veulent s’engager», expliquait hier l’adjointe d’Alain Juppé.

En effet, comme Miren de Lorgeril l’a elle-même rappelé, son engagement en politique est récent. Elle se lance cette année dans sa première campagne. «Je rentre dans le monde politique avec de l’expérience comme entrepreneur. Je me sens prête à représenter mon territoire et le projet de Fillon est le plus en accord avec les idées que je veux défendre», a justifié la candidate. Bien sûr, admet-elle, les «affaires» sont passées par là, et le début de campagne a été difficile. «Les électeurs sont complètement déboussolés. Au début on sentait de la colère, mais aujourd’hui leur préoccupation c’est l’emploi».

Recent Posts