L

e plus grand évènement européen d’œnotourisme fait son retour sur les quais bordelais, du jeudi 23 au dimanche 26 juin. Des centaines de milliers de visiteurs sont attendus pour la dixième édition de Bordeaux Fête le vin, se déroulant au même moment que l’Euro 2016.

Alain Juppé, maire de Bordeaux, Stephan Delaux, adjoint au maire de Bordeaux chargé du tourisme, Bernard Farges, président du Conseil interprofessionnel du vin de Bordeaux, Pierre Goguet, président de la Chambre de commerce et d’industrie de Bordeaux, Alain Rousset, président de la Région, et Virginie Calmels, adjointe au maire en charge de l’économie, de l’emploi et de la croissance durable, ainsi que des membres fondateurs de Bordeaux Fête le vin, ont présenté ce matin, à l’office de tourisme de Bordeaux Métropole, les grandes lignes et nouveautés de l’édition 2016 qui se tiendra du 23 au 26 juin.
Alain Juppé a insisté sur les « enjeux économiques, culturels et humains » de Bordeaux Fête le vin qui permet de mettre en relation les visiteurs, amateurs de vin, avec les producteurs.

« Une fête à déguster, non pas à boire »

Stephan Delaux, en rappelant que le festival ne donne pas lieu à la vente de vin, a annoncé les axes de la dixième édition de Bordeaux Fête le vin : dégustation, culture et développement durable.
Sur un parcours de 2 km sur les bords de la Garonne, la dégustation de vins du Bordelais est l’axe principal de l’évènement. A savourer : Bordeaux, Bordeaux Supérieur Rouge, Rosés de Bordeaux, Bordeaux Blanc, Entre-Deux-Mers, Crémant de Bordeaux, Côtes de Bordeaux, Sweet Bordeaux, Médoc et Graves, Saint-Emilion – Pomerol – Fronsac.
Pierre Goguet a voulu rappeler le rôle du réseau de vignoble international dans la promotion de l’œnotourisme. Un stand sera dédié aux vins du monde, notamment ceux provenant des 10 villes en invitées d’honneur, dont 7 villes du Réseau des Great Wine Capitals (Bilbao, Cape Town, Mainz, Mendoza, Porto, San Francisco, Valparaiso) ainsi que Hong-Kong, Québec et Bruxelles, qui accueillent depuis plusieurs années une fête du vin.

Bordeaux Fête le vin

Bernard Farges, Stephan Delaux, Alain Juppé, Alain Rousset et Pierre Goguet, ce matin lors de la présentation de l’édition 2016 de Bordeaux Fête le vin

Moments culturels sur les deux rives

Durant les quatre jours de Bordeaux Fête le vin, la Garonne accueillera le navire à trois mâts, le Belem qui pourra se visiter.De chaque côté du fleuve, des rendez-vous culturels sont programmés.
Un spectacle de son et lumières, projeté chaque soir à 23 h sur les façades du Palais de la Bourse, fera partie des moments forts de Bordeaux Fête le vin. Ce spectacle, qui précèdera le feu d’artifice quotidien tiré depuis le fleuve, sera réalisé par deux vidéastes belges, un éclairagiste bordelais et le quintette à cordes Bow accompagnera en musique les images, hologrammes et reliefs en 3D projetés.
10 cubes seront le support d’œuvres de street art et de live painting dédiés aux 10 villes invitées. Ce sera l’occasion de voir des performances artistiques en direct et de découvrir 10 street artistes de la région et d’ailleurs.
Pour fêter ses 10 ans, le miroir d’eau sera le théâtre de plusieurs chorégraphies, avec la participation de l’orchestre Jazz in Marciac, les 24, 25 et 26 juin.
Le samedi 25 juin à partir de 17 h 30, l’Orchestre national Bordeaux-Aquitaine interprétera la cinquième symphonie de Beethoven sous les halles de l’espace Darwin où des vins bio seront à découvrir.

Un évènement qui se veut écoresponsable

Dans le souci d’être respectueux de l’environnement, les organisateurs ont prévu de récupérer tous les déchets comme les bouchons en liège ou les verres pour les recycler.
Le carnet de tickets à détacher des anciennes éditions est remplacé par un pass numérique qui utilise la technologie RFID (Radio Fréquence Identification) et qui permet aux visiteurs de s’offrir 13 dégustations. Ce pass dégustation, sous forme de carte à puce, possède le privilège d’être réutilisable. Il coûte 21 € sur place et 16 € en prévente avec 1 € pris en caution.
Pour inciter les visiteurs à utiliser les transports en commun, dont la fréquence est augmentée et prolongée durant la durée du festival, Bordeaux Métropole s’est associé avec Kéolis pour intégrer au pass dégustation un ticket de tram gratuit.  
Un nouvel univers, plus urbain, a été décidé par les organisateurs : des containers recyclés, habillés de bois, remplaceront les tentes et chapiteaux des années passées.  
Les organisateurs de l’évènement visent haut et se demandent si le seuil des 650.000 dégustations atteint en 2014 sera franchi. Les médisants diront que les feux d’artifices qui clôturent tous les jours de Bordeaux Fête le vin colle mal avec l’étiquette « écoresponsable » que le festival veut se donner.

 

http://objectifaquitaine.latribune.fr/evenements/2016-05-30/bordeaux-fete-le-vin-le-programme.html

Recent Posts