E

n Espagne, les entreprises d’électricité ont fait pression sur le gouvernement pour freiner l’autoconsommation grâce aux panneaux solaires en inventant… un « impôt sur le soleil » !

Cette histoire n’est pas sans rappeler ce célèbre texte de Frédéric Bastiat qui, en 1845, écrivait la « Pétition des fabricants de chandelles », texte dans lequel il dénonçait avec beaucoup d’ironie la concurrence du soleil et réclamait « une loi qui ordonne la fermeture de toutes fenêtres (…) parlesquelles la lumière du soleil a coutume de pénétrer dans les maisons, au préjudice des belles industries dont nous nous flattons d’avoir doté le pays, qui ne saurait sans ingratitude nous abandonner aujourd’hui à une lutte si inégale. » Quelle clairvoyance !

Mais il y a, derrière cette anecdote, une question plus globale : à chaque loi, chaque norme ou chaque taxe qui fausse la concurrence, le grand perdant de ces arrangements qui ne favorisent souvent que quelques grandes sociétés ne serait-il pas le simple citoyen ?

-VCa

Recent Posts