D

ans un entretien avec Le Figaro, la première adjointe du maire de Bordeaux Alain Juppé, Virginie Calmels a annoncé la création d’un nouveau mouvement, « la DroiteLib ».

Virginie Calmels annonce la création de son propre mouvement : « DroiteLib ». Installée dans la nouvelle équipe de campagne de François Fillon, la juppéiste Virginie Calmels affirme défendre la ligne politique d’Alain Juppé au parti Les Républicains dans l’entretien avec Le Figaro du mardi 13 décembre.

L’objectif de ce mouvement est de « parler à celles et ceux qui ne se retrouvent pas dans la politique traditionnelle et les jeux de partis, à celles et ceux qui doutent que voter puisse encore servir à quelque chose. »

Virginie Calmels, ancienne PDG d’Endemol Monde, affirme être la bonne personne pour parler à ces personnes grâce à son « profil atypique en politique ». Elle affirme que : « DroiteLib veut associer, agréger les talents, les hommes et les femmes de la société civile, plutôt que de les voir rester chez eux ou écouter des mystificateurs comme Emmanuel Macron. »

« Le mouvement DroiteLib sera au service de François Fillon »

« DroiteLib assume très clairement d’être d’une droite libérale et humaniste. » Le mouvement est selon elle  » indépendant des Républicains. Mais il sera au service de l’élection de François Fillon. »

Alors qu’Emmanuel Macron a appelé les soutiens d’Alain Juppé à le rejoindre. Virginie Calmels contre-attaque en démontrant que le candidat à l’élection présidentielle reste malgré tout à gauche : « Pour faire passer sa loi Macron, il a fallu recourir au 49-3 et encore avec les résultats piteux que l’on sait. Comment s’y prendrait-il pour réformer s’il devait être élu? À ceux qui pourraient être séduits, je rappelle une chose: Macron est à gauche et gouvernera toujours avec la gauche. »

Recent Posts