La Rédaction

V

ous n’êtes peut-être pas Parisien mais vous avez entendu parler du Velib ou de l’Autolib. Vous êtes peut-être Parisien, ou même Bordelais, et vous ne connaissez pas la DroiteLib. Ce qui mérite une explication !

La DroiteLib est un mouvement lancé par Virginie Calmels ce mardi 13 décembre dans un entretien que la première adjointe d’Alain Juppé à la mairie de Bordeaux a accordé ce mardi 13 décembre au Figaro :

« Ma volonté est d’apporter ma pierre à l’édifice pour que, soutenu par la droite, le centre et tous les Français qui n’en peuvent plus, François Fillon l’emporte en mai prochain », déclare celle qui a soutenu le maire de Bordeaux à la primaire de droite et du centre.

Dans la volonté de faire gagner François Fillon en 2017, Virginie Calmels mène une bataille particulièrement ciblée :

« DroiteLib veut associer, agréger les talents, les hommes et les femmes de la société civile, plutôt que de les voir rester chez eux ou écouter des mystificateurs comme Emmanuel Macron. »

Virginie Calmels veut écarter l’ancien ministre de l’Économie. Elle accuse le socialiste de vouloir gouverner « toujours avec la gauche », alors qu’il est pressenti pour récupérer les déçus de l’élimination de Juppé de la course à la présidentielle. Son mouvement, DroiteLib, compte faire triompher « une droite libérale et humaniste » et roule désormais pour François Fillon.

Recent Posts