C

e mardi 31 janvier, Virginie Calmels impulsait un nouvel élan pour son mouvement DroiteLib, en recevant quelques 300 soutiens et sympathisants, dont beaucoup de jeunes, sur une péniche à Paris.

 

DSC_0157

C’est dans une ambiance amicale et chaleureuse que tous ont échangé à partir de 19h, sous un temps particulièrement clément, alors que la péniche offrait aux invités un cadre exceptionnel.
Traverser la péniche pour se rendre jusqu’à l’estrade d’où Virginie Calmels doit prononcer son discours fut l’occasion d’échanger, même brièvement, avec chacun de ses invités.

IMG_2122
Symbole de l’unité du parti, les sénateurs Fabienne Keller et Alain Joyandet, le député et porte-parole de François Fillon, Jérôme Chartier ou encore la députée Laure de La Raudière étaient présents pour écouter Virginie Calmels :
« Je ne me cache pas derrière mon petit doigt : François Fillon est notre candidat. On veut tous qu’il soit élu en mai ». Applaudissements nourris quelques heures après les nouvelles révélations du Canard Enchaîné sur l’affaire Pénélope Fillon.
« On est dans le cœur même de ce que la politique peut révéler de pire : attaques personnelles, allégations qui tentent de détruire et d’abattre celui qui devait gagner cette présidentielle haut la main, qui fait tellement peur à ses adversaires qu’il est devenu l’homme à abattre. »
« Si je me suis lancée en politique c’est grâce à Alain Juppé et à cause de François Hollande »

IMG_2118

Un mouvement basé sur un triptyque : libéralisme, humanisme et progressisme.

Objectif du mouvement : « participer à la présidentielle en apportant de nouvelles idées, de nouveaux profils ». Prête à en découdre et à jouer un rôle dans la présidentielle qui s’ouvre, Viriginie Calmels souhaite « mettre sa pierre à l’édifice » avec son mouvement, qui au-delà de la campagne, « continuera de voguer sur des flots tranquilles ».

Une belle soirée qui en appelle d’autres !

31012017-DSC_0149

Recent Posts