par Jean-Bernard Gilles (Photo : © LAURENT THEILLET)

E

n matière de développement économique, Alain Juppé a insisté lundi, durant sa conférence de presse de rentrée, sur le travail mené actuellement sur la nouvelle stratégie marketing de développement territorial.

« Nous avons fait des tentatives comme Osez Bordeaux mais nous n’avons pas été très bons jusque-là », a précisé le président de Bordeaux Métropole sans en dire plus, lors de sa conférence de presse de rentrée à l’hôtel de la Métropole hier lundi..

Pour autant, selon nos informations, il semble bien que le slogan qui servira à toutes les campagnes de promotion économique de la Métropole ait été arrêté. Il s’agit de « Magnétique Bordeaux » qui se décline aussi, voire même surtout à l’anglo saxonne, « Magnetic Bordeaux ». Elle a été présentée la semaine dernière à Alain Juppé et aux participants du groupe de travail organisé, depuis plusieurs mois, par Bordeaux Gironde Investissement (BGI) sous la présidence de Virginie Calmels et de Pierre Goguet, le président de la Chambre de commerce et d’industrie de Bordeaux (CCI).

Un outil de stratégie

Si ce slogan territorial, aujourd’hui sur la table, est définitivement choisi (Alain Juppé veut un consensus), il sera décliné dans les campagnes ou événements de promotion ou de communication organisés dans le monde, sur le modèle « d’Only Lyon », par les collectivités, leurs représentations économiques, voire les entreprises lorsqu’elles interviendront à l’étranger. Il lui faudra aussi un budget significatif et répété sur plusieurs années, de l’ordre de 1,5 million d’euros annuel pour pouvoir s’imposer. « La marque n’est que l’outil d’une stratégie d’attractivité que nous devons encore affiner », indiquait il y a peu Virginie Calmels.

Recent Posts