P

REMIÈRE ADJOINTE AU MAIRE DE BORDEAUX, VIRGINIE CALMELS A PARTAGÉ LE QUOTIDIEN DE MARIE PEIX ET DES ARTISANS DE L’ATELIER DU FAUTEUIL. RÉCIT DE LA RENCONTRE, DANS LE CADRE DE L’OPÉRATION « ARTISAN D’UN JOUR ».

VENDREDI 13 MAI 2016, RUE DE PESSAC À BORDEAUX. A deux pas de la Victoire, l’univers feutré de l’atelier du fauteuil dévoile ses contrastes : en boutique, l’épais tapissage crée l’intimité de l’inspiration. Diaprés des teintes d’innombrables tissus et parés des cahiers de styles et tendances des belles maisons d’édition, les murs donnent au showroom l’allure d’une bibliothèque dont s’extraient lampa, satin et autres mots évocateurs. Changement de décor dans l’atelier où les murs deviennent fonctionnels – outils prêts à agripper et chaises suspendues – et l’ambiance sonore monte d’un cran entre radio et bruits des marteaux et machines à coudre.

artisan-d-un-jour-atelier-du-fauteuil-bordeaux

DÉCORATION D’INTÉRIEUR SUR MESURE

Avant d’être un commerce, l’atelier du fauteuil est artisan, depuis trente ans : tapissier d’abord, puis tissuthèque et décorateur d’intérieur. Quelques châteaux et institutions sont fidèles au savoir-faire des artisans de l’atelier. Décorateurs et designers savent y trouver la matière première à leurs créations.

Mais, avant tout, l’atelier conseille et accompagne les particuliers, bordelais, qui ont en commun une envie que le papier glacé des catalogues de décoration ne sait satisfaire : créer, entretenir ou raviver la flamme d’un intérieur unique, personnel, à son goût.

Tapis, rideaux ou sièges modernes, garnitures d’époque à l’ancienne, « l’atelier est capable de répondre à tout l’éventail de la décoration d’intérieur », explique Marie Peix, qui a repris la maison en septembre 2013. Avec une vertu cardinale de l’artisanat : la qualité d’écoute. « Ce métier, c’est avant tout la bonne compréhension du mode de vie, de l’usage, du symbole, de l’histoire de chacun. »

ECOUTE, DIALOGUE ET SAVOIR-FAIRE FRANÇAIS

Une nécessaire qualité de dialogue, qui cet après-midi va s’instaurer avec Virginie Calmels, première adjointe au maire de Bordeaux, accueillie dans le cadre de l’opération de promotion de l’artisanat.

L’échange va d’abord se concentrer sur l’aspect économique : « On sent que c’est quelqu’un qui connaît très bien le monde de l’entreprise », nous dira plus tard Marie Peix, alors que Virginie Calmels salue « une jolie petite entreprise, emblématique du savoir-faire à la française, avec une transmission et une modernisation réussies. »

COMPÉTENCES SPÉCIFIQUES, EXPÉRIENCE REQUISE

Typologie de la clientèle, avantages concurrentiels, délais de livraison… L’élue en charge de l’économie, l’emploi et la croissance durable de la Ville s’intéresse et pose de nombreuses questions, auxquelles elle obtient les réponses précises de la part de la lauréate 2014 du Réseau Entreprendre Aquitaine.

Puis il est temps – c’est le jeu de l’opération – de « mettre le pied à l’étrier » de l’artisanat, qui en l’occurrence consiste à mettre la main à l’agrafeuse. La prudence est conseillée par les artisans.

L’envers du décor de la tapisserie est toujours très artisanal, entre confection, réfection, cannage ou garnissage. Aguerrie aux conseils d’administration de grands groupes, Virginie Calmels découvre avec plaisir les techniques mises en œuvre. « Et c’est agréable la passion, la fierté de la compétence. »

Peut-être plus que d’autres gestes de l’artisanat, ceux du tapissier nécessitent de faire et refaire. Le répétition et l’expérience créent la valeur. En conséquence, l’organisation de l’entreprise est contrainte : « Sans doute qu’un peu de flexibilité permettrait de pouvoir réguler la production en fonction des demandes, note Virginie Calmels. Néanmoins, dans l’artisanat, les délais sont mieux acceptés que dans d’autres secteurs d’activité. »

Bilan de l’expérience ? « C’est une bonne opération, valorisante pour le travail manuel et, dans le cas de l’atelier du fauteuil, qui montre une transmission réussie d’entreprise artisanale », résume Virginie Calmels. Pour Marie Peix : « Même si ce n’est pas évident de s’organiser avec notre planning, c’était une après-midi originale, enrichissante et gratifiante ».

Recent Posts