Retrouvez l’édito de Virginie Calmels dans Good Morning Business sur BFM Business.
L’édito du 28 octobre 2021 : “Le premier bilan de la relance”

📈 La reprise économique est bien là et nous pouvons nous en féliciter. Les chiffres en termes d’activité et d’emplois sont bons et l’objectif d’un retour à un niveau d’activité d’avant crise devrait être atteint plus tôt que prévu.

Toutefois, plusieurs limites majeures apparaissent :

◆ Le plan ne fait apparaître aucun objectif quantitatif. Il est aujourd’hui impossible de quantifier l’impact réel de ce plan sur la relance économique.

◆ On ne voit pas de vision d’ensemble ni de perspective à long-terme

◆ On ne voit pas non plus d’accompagnement réfléchi des filières. L’Etat a arrosé tous azimuts. Il aurait été plus judicieux de mieux cibler les aides.

◆ L’Etat a privilégié la rapidité d’exécution et le court-terme plutôt que la volonté de travailler sur le long-terme. Dans le domaine de la transition énergétique par exemple, rien ne figure quant au financement des réacteurs nucléaires de nouvelle génération.

In fine, ce sont 60 milliards sur les 100 milliards du plan qui pèseront sur les générations futures !