Faire un don à DroiteLib’

Convaincus que DroiteLib’ doit être ouvert à tous, et que consacrer de son temps à une cause est déjà un don, nous ne souhaitons pas faire payer d’adhésion. Pour autant, pour se développer en toute indépendance et se faire entendre dans le débat public, nous avons besoin de votre générosité, notre unique source de financement. Quel que soit le montant de votre contribution, elle compte pour nous !
Votre don donne droit à une réduction d’impôts sur le revenu de 66% de son montant, dans la double limite de 20% du revenu imposable et de 15 000 € de dons par foyer fiscal et par an. Un reçu fiscal de votre don de l’année N vous sera envoyé au 2e trimestre de l’année N+1.

Faire un don à DroiteLib‘

Sélectionnez le mode de paiement
Informations personnelles

Adresse
Termes

Total du don : 50,00€

INFORMATIONS RELATIVES AU PLAFOND LÉGAL ET AU RECUEIL DES DONNÉES PERSONNELLES

Les données recueillies sur ce formulaire sont traitées par Droite Lib‘ afin de gérer les informations relatives aux donateurs et de permettre à Droite Lib‘ de vous envoyer des communications. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. L’absence de réponse dans ces champs ne permettra pas à Droite Lib‘ de traiter votre demande. Conformément à la règlementation, vous disposez d’un droit d’opposition et d’un droit à la limitation du traitement de données vous concernant, ainsi que d’un droit d’accès, de rectification, de portabilité et d’effacement de vos données. Vous disposez également de la faculté de donner des directives sur le sort de vos données après votre décès. Vous pouvez exercer vos droits en nous adressant votre demande accompagnée d’une copie de votre pièce d’identité à l’adresse postale ou électronique suivante : Association DROITELIB – BP 20542 – 75825 PARIS CEDEX 17 ou contact@droitelib.fr.

Les dons sont versés au «Compte mandataire financier », agréé le 21 novembre 2016 au bénéfice du parti politique DROITELIB (numéro RNA W751235592).

Aux termes de l’article 11-4 de la loi n° 88-227 du 11 mars 1988 relative à la transparence financière de la vie politique modifiée par la loi n° 2017-286 du 6 mars 2017  « les dons consentis et les cotisations versées en qualité d’adhérent d’un ou de plusieurs partis politiques par une personne physique dûment identifiée à une ou plusieurs associations agréées en qualité d’association de financement ou à un ou plusieurs mandataires financiers d’un ou de plusieurs partis politiques ne peuvent annuellement excéder 7 500 euros. […] Les personnes morales à l’exception des partis ou groupements politiques ne peuvent contribuer au financement des partis ou groupements politiques, ni en consentant des dons, sous quelque forme que ce soit, à leurs associations de financement ou à leurs mandataires financiers, ni en leur fournissant des biens, services ou autres avantages directs ou indirects à des prix inférieurs à ceux qui sont habituellement pratiqués ». L’article 11-5 de la même loi précise que les personnes qui ont versé un don ou consenti un prêt à un ou plusieurs partis ou groupements politiques en violation des articles 11-3-1 et 11-4 sont punies de trois ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende.